Crossplay / Théorie des genres : Plus ça va et plus on entend des propos aberrants ou semblant l'être car rapportés par des gens "du camps opposé". En effet on assiste à une véritable guerre entre tenants de la ligne classique (Un Homme, une Femme, Basta !) et tenants de la ligne moderne avec souvent à la clef une multitude de sous catégories à en devenir ridicule. J'ai donc pris le temps de chercher un peu à quoi correspondent ces diverses positions (Aucune connotation sexuelle dans ce mot, je vous vois venir...).

Sexe Bio

La règle de base est en ce qui concerne le sexe biologique simple et difficilement contestable : Un Homme a un pénis et une Femme a un vagin et des seins.

Même s'ils existent incontestablement, les cas de personnes ayant à la naissance des chromosomes, des profils hormonaux ou des organes génitaux qui ne sont pas typiquement masculins ou féminins (appelées 'intersexuées' ou 'hermaphrodites') sont tellement rares (28 cas recensés en France dans les naissances 2017) qu'on peut difficilement les prendre pour prétexte à remettre en cause la binarité biologique Homme/Femme. Idem pour les opérations de changement de sexe qui de part leur nombre sont une goutte d'eau dans l'océan.

.
.

Genre

La notion de genre se situe par contre bien au delà du simple corps physique. Le genre est généralement défini par les sociologues comme un sentiment ou une conscience interne qui conduit à adopter un style de comportement généralement attribué au sein de la société dans laquelle on évolue à un sexe ou à l'autre par les médias, la religion, les systèmes éducatifs, politiques et sociaux. La définition suffit à expliquer le problème : On ne regarde pas tous les mêmes médias, on n'a pas tous la même religion, on a pas tous la même éducation... Donc immanquablement on peut pas être d'accord sur une définition stricte du genre 'Masculin' ou du genre 'Féminin'.

Si l'on veut utiliser le concept de 'genre masculin' et de 'genre féminin', il faut leur attribuer les images 'clichés' admises par la majorité. Je m'explique sur le terme 'cliché' : Prenons par exemple la peur. Pour beaucoup de gens, les femmes ont plus tendance à avoir peur que les hommes. Or des études scientifiques ont montré que c'est faux, qu'il n'y a pas de différence majeure ! Mais si l'on doit attribuer des caractéristiques au terme 'genre féminin', il faudra pourtant y inclure la peur car c'est comme ça que la majorité va le définir, même si c'est faux, d'où ma caractérisation de 'cliché'.

Une fois bien compris le paragraphe précédent, on peut considérer que le Genre 'Masculin' implique d'être intrépide, dominant, agressif quand c'est nécessaire, d'aimer la compétition et d'obéir à la hiérarchie. A l'inverse, le genre 'Féminin' inclue d'être prudente voir peureuse, soumise, de préférer le dialogue à la confrontation, le travail collaboratif à la compétition et la négociation à l'obéissance aveugle au chef.

Si le sexe biologique et l'identité de genre correspondent, on parle de 'Cisgenre' et dans le cas contraire de 'Transgenre'.

Certains estiment qu'il y a seulement deux genres, Masculin ou Féminin. On parle alors de modèle 'binaire'. D'autres estiment que les personnes qui n'ont pas une majorité de caractéristiques masculines ou féminines doivent se voir attribuer un 'autre genre' qui peut avoir de nombreuses appellations (3ème sexe...). On parle dans ce cas de modèle 'non-binaire'.

Mon avis : Concernant l'intérêt de caractériser le Genre en plus du sexe biologique, il me semble assez évident qu'il y a des hommes intrépides, dominants, virils, bref ce qu'on appelle souvent des 'mâles Alpha' et des hommes peureux et effacés qui préfèrent suivre que diriger. Et c'est pareil chez les femmes. Mais il me semble aussi évident qu'on a plus d'hommes téméraires (Cf les accidents de la route) et de femmes prudentes donc caractériser un comportement de "masculin' car une majorité d'Hommes le possède ne me parait pas idiot tant qu'on garde à l'esprit qu'on parle de majorité et pas de totalité ET qu'il n'y a pas de problème a ne pas être dans la dite majorité... L'idée n'est pas nouvelle puisque dans certaines culture comme chez les indiens Navajo il y avait officiellement quatre genres (Homme masculin, Homme féminin, Femme masculine et Femme féminine). Concernant la limitation à seulement deux genres, j'y voie deux soucis. Premièrement, si l'on considère le genre comme un curseur qui varie de 'Comportement très masculin' à 'Comportement très féminin', il me semble bien qu'il y ait une position centrale (Agenre) un peu comme il y a 'Androgyne' au milieu du curseur (Apparence Masculine / Apparence Féminine'. Secondo, de même qu'il y a un terme 'Bisexuel' pour ceux qui couchent à la fois avec des hommes et des femmes, il me semble bien qu'il y ait un terme de genre pour ceux qui peuvent présenter un genre 'Masculin' par moment et 'Féminin' un d'autre (Bigenre).

.
.

Expression

Si le genre est une chose intérieure qui influe sur le comportement, on a un second indicateur nommé 'Expression de Genre' qui lui concerne les signaux qu'on envoie aux autres. Il peut s'agir de divers codes sociaux (vêtements, attitude, langage…) et/ou corporels (corporalité, prise d’hormones, opérations…) permettant d'afficher son appartenance à un genre en particulier.

Mon avis : Loin d'être une complication inutile, ce facteur 'expression de genre' me semble essentiel car l’expression de genre n’est pas nécessairement en corrélation avec l’identité de genre.

Exemple 1 : On peut très bien être une femme (Biologiquement parlant) qui présente un comportement correspondant à l'archétype de genre 'Féminin' mais qui apprécie d'avoir une apparence vestimentaire très masculine (Expression de genre masculine) car c'est plus pratique pour ses activités.

Exemple 2 : On peut très bien être une femme (Biologiquement parlant) qui présente un comportement correspondant à l'archétype de genre 'Masculin' mais qui apprécie d'avoir une apparence vestimentaire très féminine (Expression de genre féminine) car ça l'aide à manipuler les hommes et à avoir le pouvoir sur eux.

Comme pour le Genre en lui même on peut avoir une expression de genre neutre (Agenre) quand on évite tout vêtement ou signal trop typé masculin ou féminin et une expression Bigenre quand on mixe des éléments typiquement masculins à d'autres typiquement féminins.

.
.

Orientation

Le quatrième critère est l'orientation sexuelle. L'orientation sexuelle est, en sciences humaines et sociales, un mode durable d'attirance sexuelle pour le sexe opposé, le même sexe, ou les deux sexes. L'asexualité (l'absence d'attirance sexuelle pour les autres) est parfois identifiée comme la quatrième orientation.

Mon avis : Je pense que ce critère est totalement indépendant des 3 autres (En fait chaque critère est indépendant des trois autres). C'est la non compréhension de ce point qui conduit à tous les raccourcis du genre 'les trav sont des homos, assumés ou refoulés' ou 'une fille habillé en homme est une lesbienne, assumée ou refoulée'... Alors bien sur gérer 4 critères pouvant présenter chacun 4 positions, c'est plus compliqué que le simpliste "Si t'as une queue t'es un mec point final" mais bon j'espère que tous mes lecteurs font parti du groupe humain qui pense que l'esprit est chose complexe, très complexe et que le réduire à un choix binaire est totalement ridicule !

.
.

Exemples

Pour terminer voici quelques "groupes" définis au sein du mouvement LGBT regroupant toutes les sexualités non hétérosexuelles. Il est facile de voir que c'est à chaque fois une variation de ces quatres critères qui définie le groupe.

Nom

Description

Gay

Personne de sexe Biologique Masculin attirée par une autre personne de sexe biologique Masculin

Lesbienne

Personne de sexe Biologique Féminin attirée par une autre personne de sexe biologique Féminin

Bisexuel

Personne autant attirée par les personnes de sexe biologique Masculin que Féminin

Asexuel

Personne qui n'est pas interessé par l'acte sexuel

Neutrois

Personne présentant une expression de Genre neutre (Androgyne)

Trans

Personne ayant inversé médicalement (Hormones, Chirurgie) son Expression de Genre (ou en cours de changement)

Intersexué

Personne présentant physiquement à la fois des organes sexuels masculins et féminins

Androphile

Personne attirée par une personne de Genre Masculin (Que ce soit biologiquement un Homme ou une Femme)

Gynophile

Personne attirée par une personne de Genre Féminin (Que ce soit biologiquement un Homme ou une Femme)

Polysexuel

Personne attirée par des personnes de différents Genre et/ou Expression de genre mais pas tous

Pansexuel

Personne attirée par des personnes peu importe leur sexe, genre et expression de genre

Skoliosexuel

Personne attirée par des personnes dont le Genre est inversé par rapport à leur sexe biologique

Agender

Personne ayant un Genre strictement neutre, à mi chemin entre Masculinité et Féminité.

Bigender

Personne passant d'un Genre à un autre souvent à travers deux personnalités/personnages (Généralement Homme/Femme via travestissement)

Trigender

Personne Bigender mais pouvant aussi mélanger les deux genres (Travesti Barbu).

Genderfluid

Personne dont le genre varie peu à peu et non d'un coup comme le Bigender.

Autosexuel

Personne préférant la masturbation aux rapports sexules avec une autre personne.

Polyamoureux

Personne pouvant aimer avec sincérité plus d'une seule personne à la fois.

Demisexuel

Personne qui ne peux ressentir d'attirance sexuelle sans avoir auparavant créé un relation avec des sentiments profonds et solides.