Le Crossplay (souvent écrit Xplay) est intimement lié à la production d'images que vous trouverez dans la galerie photo. Dans cette rubrique dédiée, je pense, au delà des définitions ici présentes, développer des pages liées à l'art et la manière d'incarner des personnages du genre opposé au votre en commençant par la manière de marcher ou de se maquiller...

Si vous souhaitez me connecter pour participer à des shootings Cosplay, n'hésitez pas à me contacter par mail : ophidiapink@gmail.com

Cosplay

Avant de parler de Crossplay, il convient de définir une pratique plus générale, le Cosplay. Le Cosplay, mot-valise composé des mots anglais « costume » et « play » (littéralement : jouer avec des déguisements), est un loisir qui consiste à prendre l'apparence d'un personnage (habits, perruque et maquillage si besoin). Les personnages sont souvent issus de mangas, de bande dessinée, d'animation japonaise, de dessins animés, de films, de jeux vidéo ou de comics mais viennent à inclure également les séries télévisées et toute sorte de costumes à thème. On appelle les pratiquants des cosplayers.

C'est aux États-Unis qu'est née l'idée de reproduire des costumes de personnages fictifs. On considère que le pionnier en la matière fut Forrest J Ackerman qui, en 1939, se présenta à la première convention américaine de science-fiction, le WorldCon, dans un costume d'« homme du futur » crachant des étincelles. Cette pratique fut popularisé par les fans de Star Trek puis de Star Wars qui se costumaient en personnages pour la sortie des films. Elle a ensuite connu une très grande expansion au Japon avant d'arriver en Europe... Il faut par contre noter une forte disparité quand à la manière de pratiquer cette activité !

Le Cosplay aux USA

Le cosplay américain s'exprime principalement à travers des salons ou des soirées costumées. Les salons organisent des concours thématiques ou généralistes et proposent des espaces photographiques qui permettent d'être photographiés à volonté par des amateurs et des professionnels.

Le cosplay américain met en avant la qualité du costume mais aussi son originalité (ce qui implique une personnalisation individuelle) et la manière de le porter. Il ne s'agit pas seulement de ressembler au personnage mais aussi de se comporter comme lui. Beaucoup de concours intégrant une courte prestation scénique durant approximativement entre une et deux minutes.

La création d'un personnage original ne pose pas de problème aux USA mais l'apparence ne suffit pas, il faut lui construire une histoire afin de pouvoir en parler et l'incarner.

Le Cosplay au Japon

Au Japon, les cosplayers fréquentent salons et soirées mais aussi certains quartiers tokyoïtes comme Harajuku ou Shinjuku en fin de semaine. Par contre, au niveau des salons, ils ne participent à aucun 'concours' mais des espaces leur sont généralement réservés qui leur permettent d'être photographiés à volonté par des amateurs et des professionnels. L'échange de cartes de visite mentionnant les sites Internet de chacun est de rigueur entre photographes et cosplayers japonnais.

Le cosplay japonnais est basé avant tout sur l'apparence et sur la qualité de la pose. La performance (Jouer un rôle lié à son personnage) ou la fabrication/personalisation du costume est totalement secondaire là-bas (Il n'y a aucun problème à acheter son costume tout fait, il existe d'ailleurs un véritable marché commercial de costumes en prêt-à-porter ou sur mesures).

Dans le cosplay japonnais on est totalement libre de choisir de prendre l'apparence d'un personnage existant ou de se créer son propre personnage.

Le Cosplay en Europe

En Europe (et plus particulièrement en France, en Italie et en Allemagne), le Cosplay se pratique presque exclusivement en salon dans lesquels sont presque toujours organisés des concours de Cosplay. Etrangement pour un loisir aussi visuel, les espaces photographiques sont bien moins développés qu'au Japon ou aux USA, voir même parfois totalement absents

A l'inverse du Japon, le Cosplay européen donne une grande importance à la création du costume, au point que souvent les costumes commerciaux ne sont même pas authorisés en concours. Le Cosplay européen a de plus une réelle dimension théâtrale. Les cosplayers qui participent aux concours se retrouvent en face d'un public devant lequel ils miment des combats, récitent des dialogues ou chantent (seuls ou en groupe).

Le fait de créer son propre personnage est souvent assimilé à du jeu de rôle Grandeur Nature, une activité qui est vue comme totalement différente du Cosplay en Europe (contrairement aux USA...). Je regrette vraiment l'étroitesse d'esprit de certains en France qui perdent vraiment l'aspect "s'amuser avec les costumes" et on vite fait de ranger tout ce qui ne leur convient pas comme étant du jeu de rôle, du 'déguisement', du déviant ou de la surprise party costumée (à prononcer avec un ton méprisant ou condescendant au choix) mais PAS du Cosplay...

.
.

Crossplay

Le crossplay est un cas particulier de cosplay dans lequel le cosplayeur incarne un personnage d'un genre qui n'est pas le sien, que ce soit une femme portant le costume — et jouant le rôle — d'un personnage masculin ou l'inverse.

Comme pour le Cosplay, le Crossplay n'est pas perçu partout de la même manière... Au Japon, où le travestissement est beaucoup mieux accepté, le crossplay est assez courant et le crossplayer tente de ressembler vraiment à une femme.

Aux USA les crossplayeurs ont plutôt tendance à travestir leur personnage (par exemple un homme jouant un Dark vador avec pas mal de rose et un badge Hello Kitty) et/ou à conserver un second degrés manifeste (Barbus incarnant un personnage féminin) afin ne ne pas faire 'travesti'.

En Europe le crossplay reste beaucoup plus marginal, beaucoup de gens en étant encore a penser qu'un homme incarnant un personnage féminin est obligatoirement un homosexuel refoulé...

Le Crossplay ajoute toujours une difficulté supplémentaire évidente au Cosplay. En effet apparaitre de manière crédible tout en incarnant un personnage du sexe opposé nécessite un minimum de préparation et je ne parle pas uniquement de maquillage. La démarche et la gestuelle de l'homme diffèrent beaucoup de celle de la femme. Ces différences sont subtiles mais elles sont très importantes pour ceux qui veulent incarner un personnage crédible... Je pense développer plusieurs fiches abordant les différents sujets liés au Crossplay, fiches que vous trouverez au fur et à mesure dans cette rubrique 'Crossplay'

C'est par contre un excellent entrainement pour réussir à vous foutre de ce que pensent les gens qui ne nous connaissent pas. Dans un monde moderne basé sur les 'likes' de Facebook et 'followers' de Tweeter, beaucoup de gens ne vivent plus que par/pour le regard des autres et s'interdisent tout un tas de chose à cause du ' qu'en dira t'on ?'. C'est d'autant plus regrettable qu'en y réflechissant un peu, vous serez obligé d'admettre que quoi que vous fassiez, il y aura toujours des gens pour vous critiquer, c'est une évidence, donc autant être critiqué en faisant des trucs qui vous plaisent !

.
.